L'UPA en action...

Mobilisation pour la croissance et l'emploi

Fin 2013 l’UPA lançait le mouvement des « sacrifiés » pour protester contre l’augmentation continue des prélèvements sur les entreprises de proximité. Rappelons-nous que la pétition pour sauver l’économie de proximité a réuni près d’un million de signataires.

Mais, même si les travailleurs indépendants vont obtenir en 2015 une baisse d’un milliard de leurs cotisations d’allocations familiales, force est de constater que la situation ne s’est pas améliorée.

C’est pourquoi l’UPA, aux côtés des deux autres organisations patronales, a remobilisé les entreprises de proximité début décembre dernier avec le slogan : « la croissance et l’emploi, c’est nous ! ». Car nos entreprises ont créé en France 600.000 emplois salariés. Plus de 100.000 entreprises supplémentaires ont vu le jour en 10 ans. L’artisanat et le commerce de proximité sont le principal levier de croissance et d’emploi du pays.

Cette mobilisation a permis d’interpeller le Président de la République, le gouvernement et la majorité parlementaire, quant à l’urgence d’améliorer l’environnement des entreprises :

  • Le 2 décembre une lettre ouverte a été remise au Président de la République, ainsi qu’aux principaux représentants des pouvoirs publics nationaux et locaux (Sénat, Assemblée nationale, préfectures, conseil régionaux…).

  • Par ailleurs, un bus aux couleurs de l’UPA et des entreprises de proximité a sillonné la France du 1er au 10 décembre en faisant étape dans 7 capitales régionales (Lille, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes, Strasbourg).

  • L’UPA  a également participé au rassemblement commun UPA – Medef – CGPME le 3 décembre à Lyon, auquel de nombreux chefs d’entreprise de proximité ont contribué.

Ces opérations importantes sont la partie visible et médiatique de la mobilisation quotidienne de nos représentants artisans et commerçants. Car entreprendre, c’est pratiquer son métier tous les jours.

James Chouzenoux, Boucherie Bio à Guingamp (22)

"Je suis adhérent à la CGAD (Confédération de l'aliment en détail) des Côtes d'Armor depuis 3 ans. Qui fait partie de l'UPA. Ce que je veux ? Continuer à entreprendre, tout simplement. Que l'administratif soit simplifié, qu'on facilite la fiscalité des TPE. Et qu'on s'occupe vraiment de la concurrence déloyale ! J'aimerai aussi pouvoir enfin accéder facilement à un crédit. J'en ai besoin pour investir et me développer."

Actualités de l'U2P...

Remise du Trophée régional Quali'Vie

27 septembre 2017 | Régional

Marie Madeleine POUPART,Artisan de la Qualité de Vie au Travail

Tableau de Bord Régional Emploi et Métiers

21 septembre 2017 | Régional

Le dialogue social a son instance

04 juillet 2017 | Régional

U2P Bretagne, une nouvelle organisation

22 juin 2017 | Régional